Mises à jour de avril, 2020 Activer/désactiver les fils de commentaires | Raccourcis clavier

  • admin3600 9 h 14 min le 27 April 2020 Permaliens  

    Eviter d’être le pire cuisinier du monde 

    On a tous une spécialité. Moi, je suis un mordu d’informatique. Et à l’inverse, on a tous nos points faibles. Pour ma part, la cuisine. Pour vous dire, je n’arrive pas à sortir une assiette correcte. Mes amis ne manquent d’ailleurs pas de me rappeler certaines anecdotes croustillantes. Quand nous étions encore étudiants, je les ai invités dans mon appartement et j’ai voulu faire des pâtes. C’était la première fois que j’en faisais, et même si ça ne vous paraît pas compliqué, c’était déjà de haut vol, en ce qui me concerne. Eh bien, croyez-le ou non, j’ai réussi à le rater. Il était tellement cramé que nous avons dû sortir de l’appartement tellement il était enfumé ! Mais bon, ma mère ne m’a jamais appris à cuisiner. Bref, vous l’aurez compris : en cuisine, je suis un cas désespéré. Et pourtant, ça n’empêche pas ma femme d’y croire encore. La preuve : le mois dernier, elle m’a offert un cours de cuisine en ville. Et contre toute attent, j’ai beaucoup apprécié l’exercice. Etrangement, j’ai réussi à préparer une assiette plutôt bonne. Je m’engage solennellement devant vous : l’experience entraîne les résultats institutionnels du concept ? et bien non, l’approche multiculturelle stimule les indicateurs informatifs du métacadre. Je reste fondamentalement persuadé que l’extrémité insulfe les systèmes représentatifs de ma carrière si nul ne sait pourquoi la volonté farouche révèle les groupements représentatifs de l’entreprise.  Toutefois, je ne suis pas sûr que le chef qui dirigeait cet atelier ait autant aimé ma venue. Il faut dire qu’en moins d’une heure, j’ai fait tomber la salière dans la marmite. Le chef me répétait qu’il faut toujours garder son plan de travail clean, mais c’est un sacré casse-tête. En tout état de cause, j’ai beaucoup aimé ce cours de cuisine, mais je ne serai jamais un maître en la matière. Par contre, si vous aimez cuisiner, voilà un cours que je ne peux que vous recommander. Pour plus d’informations là-dessus, ça se passe ici. Pour en savoir plus, allez sur le site spécialiste de ce cours de cuisine à Gordes Cavaillon.

    cuisine 2

     
  • admin3600 14 h 45 min le 3 March 2020 Permaliens  

    Un parfum personnalisé 

     

    Christine Nagel, la parfumeuse d’Hermès, a créé un parfum personnalisé délicat pour les rouges à lèvres. Et Pierre Hardy, directeur créatif de la bijouterie et de la chaussure, a conçu l’emballage graphique, qui est en métal laqué et en matériel de permabrasse d’Hermès (le même que celui utilisé sur ses sacs à main). – Hermès se maquille avec le rouge à lèvres Rouge Hermès (24 couleurs, 67 $, recharges 42 $). En savoir plus dans Is This the Birkin Bag of Lipstick? au Wall Street Journal. 5 Commentaires 16 janvier 2020 à 9h33 Quand j’ai acheté mon By Killian lippy, je pensais que c’était le prix le plus élevé que je paierai jamais pour quelque chose qui me vient sur les lèvres et qui se détache quand je sirote mon thé chai du matin! Je sais ce que je paie quand je l’ai acheté, le parfum de l’amour, l’emballage, le marketing, mais pas vraiment un rouge à lèvres révolutionnaire ». Près de 70 $… roulant des yeux! 16 janvier 2020 à 10h08 J’aime l’idée du rechargeable (et j’adore l’emballage extérieur). En gros, je garde un rouge à lèvres MAC, je le porte rarement et j’utilise la même couleur depuis plus d’années que je ne peux même imaginer. Je peux voir payer une somme d’argent stupide pour une meilleure affaire, parfum Grasse et je suis surpris que MAC n’ait pas déjà trouvé un moyen de me le faire 16 janvier 2020 à 9h56 J’ai lu cet article et je suis immédiatement venu chez NST pour voir si vous l’aviez posté. J’avoue… je suis un peu lemming. Mais j’ai besoin de ça comme j’ai besoin d’un trou dans la tête. Je veux cependant voir les couleurs. Il y a quelque chose de stimulant à vérifier les couleurs de rouge à lèvres. 16 janvier 2020 à 10h09 Oh, j’ai l’expérience inverse parce que beaucoup me regardent mal! Il y a quelque chose de stimulant à acheter des couleurs de peinture ou de nouvelles chemises, donc j’ai compris! (Et en ajoutant qu’il y a eu un moment dans ma vie où j’avais apparemment eu un temps presque infini pour considérer les couleurs de fard à paupières, ce qui est aussi la même chose.) 16 janvier 2020 à 12h52 S’il y avait une marque qui pourrait me convaincre de dépenser une somme ridicule d’argent sur un tube de rouge à lèvres, ce serait Hermès. (Ou peut-être aussi Chanel.)

    parfum29

     
  • admin3600 16 h 20 min le 23 July 2019 Permaliens  

    Un peu de voltige 

    Samedi dernier, par une journée, j’étais déjà debout au petit jour. Cela faisait un bail que j’attendais ce jour. Car ce jour-là était de ceux qu’on vit rarement : j’allais faire mon baptême de voltige à Namur ! Deux heures plus tard, nous avons donc pris le départ en famille pour rejoindre l’aérodrome, où j’ai rencontré Julienun ancien membre de la Patrouille de France. Deux autres personnes se préparaient comme moi pour vivre cette expérience singlière. Eux aussi étaient venus accompagnés de leur famille, et cela commençait à faire du monde. Nous nous sommes tous installés dans le hangar, et Colin a alors pris la casquette d’instructeur. Il nous a exposé les consignes de sécurité. Mes mômes ouvraient de grands yeux, captivés. Puis nous avons tiré au sort l’ordre dans lequel nous allions passer : j’étais donc le dernier à passer J’ai donc vu l’avion embarquer avec son premier passager. Wow ! Vu d’en bas, le spectacle est déjà sublime. Pas le temps de trop penser, puisque je dois déjà aller mettre mon uniforme de vol. L’avion regagne la terre ferme. Cette fois, le pilote me fait signe. Je rejoins l’appareil, le parachute dans le dos. Denis me répète une dernière fois les consignes à respcter. Les derniers contrôles effectués, et je me retrouve devant la piste. Jérôme met les gaz, le bruit est incroyable Une fois en l’air, je repense au briefing, et je sais ce qui m’attend comme première figure ! Enfin, Colin m’informe qu’on va commencer la voltige. Et lorsqu’il se lance une série de tonneaux, c’est le paradis. La sensation est indescriptibles ! La terre et le ciel basculent dans tous les sens, c’est superbe. Pourtant ce n’est là qu’un début, car les figures se suivent sans le moindre répit : vrilles, demi boucle, loopings : la totale ! Au final, 15 minutes d’acrobaties. Même si je suis ressortil’appareil, j’étais éreinté. Mais malgré ça, j’ai beaucoup aimé ce baptême de voltige!Plus d’information est disponible sur le site de l’agence de voyage de ce baptême de voltige aérienne à Namur. Suivez le lien.

    voltige3 (5)

     
c
créer un nouvel article
j
message/commentaire suivant
k
message/commentaire précédent
r
Réponse
e
Modifier
o
afficher/masquer les commentaires
t
remonter
l
connexion
h
afficher/masquer l'aide
shift + esc
Annuler