Mises à jour de septembre, 2020 Activer/désactiver les fils de commentaires | Raccourcis clavier

  • admin3600 8 h 50 min le 3 September 2020 Permaliens  

    L’efficacité des armes Russes 

    Les chars russes impuissants contre nous

    Alexey Khlopotov, journaliste de défense et expert militaire russe, craignant que les principaux chars de combat russes ne soient impuissants face aux missiles antichar portatifs Fire and forget comme le Javelin.

    Alexei Khlopotov a précisé que dans les versions existantes, tous les chars en série russes sont pratiquement sans défense contre un missile guidé antichar (ATGM) Javelin de fabrication américaine. Khlopotov a noté que même avec de nombreux inconvénients, les ATGM américains peuvent frapper en toute confiance les chars modernes et améliorés des forces armées de la Fédération de Russie.

    Le missile antichar Javelin est capable de vaincre les chars modernes en les attaquant par le haut au niveau du blindage supérieur, vol L-39 Paris Pontoise qui est généralement plus mince et a une faible protection. Il utilise un guidage infrarouge automatique Fire-and-forget qui permet à l’utilisateur de chercher une couverture immédiatement après le lancement.

     

    Plus: Le département d’État américain approuve la vente possible de missiles Javelin à la Géorgie

    Le Javelin utilise un chercheur infrarouge à ondes longues (LWIR) pour le guidage pour détruire les chars, les soutes, les bâtiments, les petits navires et les hélicoptères à basse vitesse avec une probabilité de frappe élevée. Il porte une charge en forme de tandem permettant une portée maximale de 2 500 m.

    Selon l’expert, il est urgent de mettre en œuvre un certain nombre de mesures susceptibles de réduire l’efficacité de ces armes antichar. Il s’agit surtout de l’installation de systèmes de protection active sur les réservoirs, qui pourraient vaincre de manière fiable les ATGM.

    Seule une approche intégrée réduira considérablement la menace de Javelin, a déclaré Alexei Khlopotov.

     
  • admin3600 9 h 18 min le 17 January 2020 Permaliens  

    Airbus bat Boeing sur le marché chinois 

    Le contrat commercial tant attendu entre les États-Unis et l’Extrême-Orient pourrait ouvrir la voie à la poursuite des ventes de produits par Boeing Co. vers la deuxième plus grande industrie aéronautique du monde, mais l’énorme américain a beaucoup de rattrapage à faire en opposition à l’archivage européen. Airbus SA. China Aviation Materials Holding Co., qui achète des avions pour le compte des compagnies aériennes du pays, négocie avec Airbus depuis 2019 au sujet de l’achat d’avions pour le prochain programme monétaire de 5 ans civils qui commence en 2021, selon des personnes familières avec le problème mentionné, demander à ne pas être appelé à discuter d’une exclusivité fait une différence. Ces discours ont commencé au début de l’année dernière, a mentionné l’une des personnes. Le principal gestionnaire monétaire de la Chine, qui doit éclaircir les discussions de cette taille, n’a même pas approuvé l’organisation des marchés publics pour commencer à parler avec Boeing, mais comme le stress de l’industrie a organisé des conversations en retour, a déclaré l’individu. Cela signifie que le constructeur d’avions basé à Chicago est à tout le moins en retard sur Airbus pour obtenir des commandes de l’Extrême-Orient, qui, selon Boeing, nécessitera plus de 8000 avions au cours des deux prochaines années. Boeing est toujours sous le choc de l’échouement de ses avions 737 Maximum les plus commercialisés, ce qui a conduit la société à livrer moins de 50% des avions qu’Airbus a exécutés l’année dernière, la plus grande défaite du duopole de l’industrie depuis 45 ans. Le responsable de l’exécutif, Dave Calhoun, a exprimé mercredi son optimisme quant au fait que Boeing continuera d’avoir une relation très appréciée avec l’Extrême-Orient. Un représentant de l’entreprise a diminué pour remarquer au-delà de ce que le nouveau PDG a déclaré. Le paiement de la Commission d’avancement et de changement à l’échelle nationale, qui peut être le principal gestionnaire financier de la Chine, et Asia Aviation Products n’ont pas immédiatement réagi aux demandes de commentaires. Airbus s’est refusé à l’opinion. Des points peuvent rechercher Boeing. L’avion a été l’un des 200 milliards de dollars d’achats américains que l’Asie s’est engagée à créer en tant qu’élément d’un accord unique, mais les détails n’ont pas été divulgués. En outre, il est peu probable que la Chine évite totalement Boeing, car le pays a par le passé divisé ses commandes en impliquant également les deux fournisseurs, Airbus n’est pas en mesure de répondre à la plupart des besoins de la Chine et, comme un transfert sévère, il faudrait des milliers d’avions pilotes de se recycler. Le stress de l’industrie a entravé la capacité de Boeing à tirer parti de la demande croissante provenant d’un pays qui devrait devenir le plus grand marché de l’aviation au monde dans les années à venir. La Chine devrait consacrer 2,9 billions de dollars à de nouvelles solutions d’avions et de planchers dans les deux prochaines décennies, selon Boeing en septembre. Les discussions avec Airbus sont distinctes de l’engagement actuellement annoncé par la Chine d’acheter 35 milliards de dollars des jets de la compagnie centrée sur Toulouse , en accord avec le peuple. En Extrême-Orient, qui a conduit à l’échouement du 737 Max, les achats d’avions doivent être retirés par les régulateurs juste avant d’être cédés et transférés à The Far East Aviation Materials. Les revenus sont ensuite fréquemment documentés comme provenant de clients non identifiés par Boeing et Airbus, et pourraient être révélés à différents niveaux du processus d’approbation. Source: Fouga Magister

     
  • admin3600 15 h 30 min le 12 November 2019 Permaliens  

    Portugal: un colloque de la croissance 

    Le renversement du gouvernement et sa volonté d’en profiter ont eu un impact très efficace. Les prêteurs ont grincé contre le déménagement, mais la tristesse qui s’était emparée de la nation a commencé à se dissiper. La confiance en soi de l’organisation a rebondi. La fabrication et les exportations ont commencé à se développer, notamment dans les oliveraies de Rivera. «Nous avions la conviction que le Portugal sortirait de la situation», a déclaré Rivera, le superviseur typique d’Elaia. L’organisation s’est concentrée sur l’innovation technologique en matière de récolte d’états d’œuvre, et fait partie des plus grands producteurs d’huile d’olive du Portugal. « Nous avons trouvé que c’était le bon endroit sur terre pour payer. » Chaque fois que le scepticisme grandissait dans l’UE, le Portugal a défié les experts qui ont peut-être insisté sur le fait que l’austérité était la solution à la crise économique et économique sur le continent. Même si les régions de la Grèce à l’Irlande – et pour une longue période, le Portugal lui-même – s’y sont conformées, Lisbonne a résisté, contribuant ainsi à relancer la relance qui a porté la croissance financière de l’année dernière à un niveau record en dix ans. Le renouveau se voit un peu partout. Les hébergements, les restaurants et les marchands se sont massivement ouverts, motivés par une poussée du tourisme qui a permis de réduire le chômage de 50%. Dans la section Beato de Lisbonne, un mégacampus pour les startups s’élève dans les décombres d’une usine militaire abandonnée. Bosch, Les moteurs de recherche et Mercedes-Benz ont récemment ouvert des emplacements et des lieux d’études informatisés dans cet article, en utilisant conjointement de nombreux autres. Les dépenses en devises dans l’aérospatiale, le développement et d’autres secteurs du marché constituent des archives importantes. Et les secteurs industriels portugais traditionnels, tels que les textiles et les usines de papier, positionnent les revenus dans l’innovation et réalisent des exportations prospères. « Ce qui s’est passé au Portugal montre que trop d’austérité aggrave la dépression économique et favorise un groupe d’amis pervers », a déclaré l’excellent ministre António Costa. «Nous avons créé un substitut à l’austérité, axé sur un meilleur développement et de nombreuses carrières plus nombreuses et meilleures.» Les électeurs ont incité Costa, chef de file du pouvoir, à opter pour l’énergie électrique à la fin de 2015, après avoir prétendu annuler les réductions de leurs coûts. revenus, comment le gouvernement précédent a eu l’autorisation de réduire le déficit élevé du Portugal en deçà du plan de sauvetage international de 78 milliards d’euros (90 milliards de dollars). Costa a formé une alliance inhabituelle avec des réunions communistes et de gauche significative, fermées depuis l’arrivée de la dictature au Portugal en 1974. Elles se sont unies dans le but de vaincre l’austérité, tout en équilibrant les publications pour mettre en œuvre la politique de la zone euro. A lire sur le site de In Lisbonne.

     
  • admin3600 17 h 25 min le 17 October 2019 Permaliens  

    Quand l’Arabie assassine 

    Trois semaines après que le chroniqueur du Washington Post, Jamal Khashoggi, ait disparu dans le consulat d’Arabie saoudite à Istanbul, ce n’est pas le leader du monde libre qui s’est levé pour exprimer son indignation internationale face à la montée des preuves de son assassinat, mais le président de la Turquie. Recu Tayyip Erdogan, le 23 octobre, a déclaré à son parti parlementaire que dissimuler les véritables auteurs d’une telle attaque « constituerait un affront à la conscience de l’humanité », alors qu’il réclamait justice pour la famille de Khashoggi et une enquête approfondie. Quelques jours auparavant, les autorités saoudiennes avaient finalement reconnu que le journaliste était mort au consulat, mais avaient déclaré qu’il était décédé des suites d’une dispute physique.  Le contraste entre l’indignation d’Erdogan et les réponses apparemment spontanées de Trump souligne les changements dans l’ordre de l’après-guerre froide, alors que la domination de Washington diminue parallèlement à la promotion de politiques étrangères fondées sur des valeurs. Cela est également illustré par le caractère effronté des meurtres perpétrés par des responsables d’un allié américain sur le territoire d’un autre – et par la profonde rivalité régionale qui se fait jour entre l’Arabie saoudite et la Turquie, dont la coopération est essentielle à la politique américaine au Moyen-Orient.  « Le fait que les États-Unis jouent un rôle moins important dans la définition des résultats dans le monde entier par rapport aux années 1990 est certainement vrai », a déclaré Charles Ries, ancien fonctionnaire du département d’État américain de carrière ayant servi en Irak et en Europe. Rand Corp à Washington. «Vous pouvez voir que la montée de l’agression chinoise et russe en Ukraine et son ingérence dans la politique européenne.» L’affaire Khashoggi l’a également mise en évidence au Moyen-Orient, où les bousculades politiques qui ont suivi l’assassinat soulèvent la question. de la proximité d’un allié, l’Arabie saoudite restera. Cela pourrait-il devenir la prochaine puce géopolitique à échapper à l’attention de l’Amérique dans une région où les États-Unis sont la puissance prédominante depuis deux décennies – tout comme la récente querelle entre Trump et Erdogan aliénait la Turquie?  En effet, le 27 octobre, la Turquie, membre de l’OTAN, organisera un sommet pour débattre du retour des réfugiés en Syrie. La France, l’Allemagne et la Russie seront là. Les États-Unis ne le seront pas. De même, Washington a été absent des principales négociations sur la fin de la guerre syrienne vieille de sept ans, qui sont menées par l’Iran, la Russie et la Turquie. Le président égyptien Abdel-Fattah El-Sisi, qui a pris le pouvoir lors d’un coup d’État militaire en 2013, a dilué la dépendance de son pays à l’égard des États-Unis, achetant des armes russes. Début octobre, il a signé un accord de partenariat stratégique avec le président Vladimir Poutine à Moscou et accepté un prêt de 25 milliards de dollars pour la construction de centrales nucléaires.  L’Iran, quant à lui, trouve un secours auprès des alliés européens de l’Amérique, ainsi que de la Chine et de la Russie, en résistant à la pression économique américaine. Aucun n’a suivi les États-Unis qui se sont retirés de l’accord sur le nucléaire de 2015 qui levait les sanctions économiques contre l’Iran en échange de restrictions sur son programme de combustible nucléaire. Les autres signataires cherchent des moyens de contourner les sanctions imposées par les États-Unis qui devraient être réimposées en novembre.

     
  • admin3600 12 h 47 min le 3 October 2019 Permaliens  

    Alléger encore plus les avions 

    L’aérofrein, les volets, le radar, les systèmes électroniques et l’armement ont été supprimés pour l’alléger (gain total d’une tonne), et l’avion a été poncé pour améliorer l’aérodynamisme. Les vols s’effectuaient à partir d’une base du Dakota du Nord, en n’emportant qu’un minimum de carburant. Le Streak Eagle a battu huit records, la plupart d’entre eux ont ensuite été améliorés entre 1986 et 1988 par le Sukhoï P-42, version de record du Su-27. Montée à 30 000 m en 208 secondes. Boeing a présenté en mars 2009 une nouvelle version de son chasseur de supériorité aérienne baptisée Silent Eagle. Celui-ci est destiné à assurer la transition entre les F-15 et les F-22. L’emport d’armes en soute, des stabilisateurs verticaux inclinés à 15°vers l’extérieur et un nouveau revêtement permettent à l’avion de se doter de capacités furtives, le radar a été amélioré et la cellule a été allégée. ] et le Japon se sont déjà montré intéressés. ’asile politique…. hihihihi….rageant pour suissitude…, je me mare….. F18 suisses , Hornet , frelon en français, tombent comme des mouches… il faudra ben penser à rééquiper votre « air force » avec des trucs qui roulent….et non qui volent qui sait ? Qui a dit que « 2 choses sont infinies, l’univers et la bêtise humaine et pour le premier je n’en suis pas totalement sûr! Suissitude : vous parlez de pilote décédé… C’est malheureusement confirmé ? ’un épave retrouvée, sans trace de parachute aux alentours, c’est très mauvais signe ? Wolfpack : je pense que vous auriez pu vous passer de ce post, pour rester polie. Seul un impact sur une paroi rocheuse a été détecté ainsi qu’une multitude de pièces de très petites tailles appartenant à l’appareil en contre-bas partiellement sur un glacier parsemé de crevasses. Le pilote ne s’est certainement pas rendu compte de l’accident, il n’a pas communiqué à la radio, ne s’est pas éjecté et a percuté la paroi aux commandes de son appareil.  ]. Ce sont les dix premiers avions livrés (M1 à M10), qui sont utilisés par la Marine nationale depuis 2001 pour remplacer les Crusader. L’emport du missile de croisière furtif SCALP EG pour les frappes à 500 km. L’emport du missile de croisière préstratégique MBDA Air-sol moyenne portée amélioré (ASMPA) supersonique pour une frappe nucléaire de 300 kt à 500 km. ], conférant une capacité de bombardement à 70 km de jour comme de nuit. Son capteur infrarouge opérant dans une bande moyenne lui permet de garder toute son efficacité dans des conditions atmosphériques chaudes et/ou humides. Éventuellement, l’adaptation de la roquette de 68 mm développée pour l’Eurocopter Tigre, voire une roquette à guidage laser, elle aussi commune aux deux appareils (Rafale/Tigre). Les standards des avions exportés sont dérivés du standard F3. Son coût par heure de vol est estimé à 16 500 euros par le groupe d’information Jane’s, groupe londonien réputé de renseignement et d’information sur la guerre et les transports. Une chose est sûre, cependant, c’est qu’une fois la commande signé en 2015, la Chine en voulait ces Su-35 avec un timing serré. A noter que aucune commande supplémentaire n’est annoncée après ces 24 appareils, du moins pas pour le moment. Mais pour ceux qui suivent de loin ou de près les actualités de la Défense en Chine, ils se rappelleront certainement que ce n’est pas la première annonce officielle de ce genre. En effet, on savait depuis il y a un an, en Mars 2017, que cet avion de 4e génération selon la classification chinoise (5e pour la classification russe et américaine) avait déjà rejoint les rangs de l’armée de l’air chinoise. Mais comme toujours, les Chinois font des annonces de manière retenue et on ne sait donc pas de quelle unité opérationnelle il s’agit. Plusieurs sources se convergent vers la 9e brigade basée à Wuhu, située à 290 km à l’Ouest de la ville de Shanghai, donc sur la côte Est de la Chine. En savoir plus en suivant le lien sur le site du spécialiste reconnu de ce baptême en avion de chasse L39.

     
  • admin3600 12 h 25 min le 23 June 2019 Permaliens  

    Pourquoi le F-35 est le meilleur avion de chasse 

    Le chasseur F-35 Lightning II, conçu par le Pentagone et développé depuis 1996 par le constructeur Lockheed Martin, a beau être capable de déjouer de nombreux systèmes de détection radar pour demeurer furtif ou de frapper des cibles avec une précision chirurgicale, il nen demeure pas moins vulnérable au piratage informatique. Ce serait même en réalité lun de ses plus gros points faibles à lheure actuelle. Il faut rappeler à ce sujet quen avril 2009, le média The Wall Street Journal a révélé que des hackeurs avaient réussi à sintroduire dans les réseaux protégés de ladministration américaine et dérobé par la même occasion des centaines de téraoctets dinformations confidentielles portant sur le F-35. Des responsables proches du dossier avaient même affirmé que le système chargé des diagnostics en vol avait été compromis. Conscient de lexistence de cette énorme vulnérabilité, larmée de lair étasunienne (Air Force) serait actuellement engagée dans une course contre la montre pour colmater les brèches éventuelles qui pourraient permettre aux pirates dexploiter les systèmes connectés de son avion de combat. Cette mesure est dautant plus cruciale que les unités de production du chasseur US F-35 Lightning II sont supposées tourner à plein régime. Comme lexplique lAir Force Times, le F-35 Lightning II est un aéronef militaire qui possède plusieurs dispositifs de sécurité, incluant lutilisation de codes PIN pour lidentification de chaque pilote et une authentification sécurisée lors de lélaboration des missions à télécharger dans lordinateur de bord de lavion. Cet arsenal de protections devrait permettre déviter quun pirate informatique distant ne réussisse, par exemple, à démarrer lavion et forcer son moteur à exploser ou à faire sécraser lavion. Mais quil sagisse dun smartphone, dun ordinateur, dune automobile ou dun avion de chasse, le nombre de vulnérabilités potentielles augmente dès lors que lappareil se connecte et interagit avec le monde extérieur. Problème : les systèmes informatiques embarqués du F-35 seraient encore trop vulnérables aux attaques sur le réseau informatique. La flotte mondiale de F-35 est reliée à au moins deux systèmes sécurisés. Le premier est lAutonomic Logistics Information System (ALIS) avec ses 30 millions de lignes de code. Aucun chasseur F-35 ne peut fonctionner sans ce logiciel de bord qui est chargé de la planification des missions de combat, de lanalyse des menaces, des diagnostics de maintenance, de la livraison de pièces de rechange et plus encore. Cest Lockheed Martin qui détient et fait fonctionner le réseau, si bien que sans Lockheed, aucun corps darmée ne pourrait faire voler lavion dont il est supposément propriétaire. « ALIS intègre une large gamme de fonctionnalités, y compris les opérations, la maintenance, lanalyse prédictive, la chaine dapprovisionnement, les services de soutien à la clientèle, la formation et les données techniques. Un environnement dinformation unique et sécurisé fournit aux utilisateurs des informations à jour sur lun de ces domaines en utilisant des applications Web sur un réseau distribué », explique Lockheed-Martin à ce propos. Description vidéo du système ALIS ALIS est formé par une série de serveurs mobiles montés dans deux racks verticaux qui rassemble et traite lexpérience de vol de tous les jets F-35 dun escadron. Treize serveurs environ sont transportables et vont avec lunité lors de son déploiement. Ils sont connectés au réseau ALIS mondial. Chaque avion envoie les données logistiques au point dentrée central dans son pays, qui les transmet ensuite au hub serveur central de Lockheed à Fort Worth, au Texas. ALIS renvoie tellement de données que certains pays craignent que le F-35 leur fournisse trop de renseignements sur les opérations. ALIS ne serait malheureusement pas encore au point. Il est victime de plusieurs bogues majeurs qui, par exemple, retardent la mise au point du système darmement et provoquent de nombreux échecs dans la fusion des données produites par les divers capteurs de lavion, ce qui provoque de fausses alarmes et des erreurs de ciblage. Le second réseau sécurisé qui est exploité par la flotte mondiale de F-35 est le Joint Reprogramming Enterprise (JRE). Le JRE maintient une bibliothèque partagée de capteurs et de systèmes darmes de ladversaire potentiel qui est distribuée à la flotte mondiale des F-35. Par exemple, le JRE recherchera et partagera linformation sur les signaux radar et de guerre électronique ennemis afin que les forces aériennes naient pas à traquer linformation elles-mêmes, ce qui permettra aux pays équipés de F-35 dadapter la mission aux menaces prévues. Bien que ces réseaux soient dotés de sérieuses protections en matière de cybersécurité, ils seront ne sont pas à labri de tentatives de piratage, en temps de paix comme en temps de guerre. Les pirates pourraient focaliser leur action malveillante sur la destruction intégrale des réseaux en sattaquant à ALIS ou en compromettant son fonctionnement. Ils pourraient également introduire dans le JRE de mauvaises données qui pourraient compromettre la sécurité dune mission en modifiant, par exemple, la portée des armes ennemies pour faire croire au pilote quil est en sécurité en dehors de la zone dengagement alors quil ne lest certainement pas. En savoir plus en suivant le lien sur le site de l’organisateur de ce vol en avion de chasse.

     
  • admin3600 11 h 58 min le 20 December 2018 Permaliens  

    Que Dit Le Droit Français? 

    Une semaine après l’attentat de Strasbourg, qui a fait 5 morts dans le centre-ville, la question se pose: qui va accueillir la sépulture du terroriste Chérif Chekatt, abattu jeudi par la police?  Interrogé ce mardi 18 décembre par France 3 Grand Est, Alain Fontanel, premier adjoint au maire de Strasbourg, s’est montré ferme: « La sépulture du terroriste qui a attaqué notre ville n’a pas sa place à Strasbourg ».  L’élu a ajouté que pour le moment, aucune démarche n’a été faite par la famille de l’assaillant auprès de la ville. « La demande peut être faite dans une autre ville ou même dans le pays d’origine, en l’occurrence l’Algérie », a-t-il précisé.  Que dit le droit français? L’article L2223-3 du Code général des collectivités territoriales prévoit plusieurs possibilités pour pouvoir être enterré dans une commune, à la demande de la famille du défunt. Il peut s’agir:   soit de la commune où la personne est décédée, quel que soit le lieu où elle était domiciliée;  soit de la commune où le défunt était domicilié;  soit de la commune où sa famille possède déjà une sépulture;  soit si le mort est un Français établi hors du pays et inscrit sur la liste électorale de la commune. « Si l’un de ces critères est rempli, un maire ne peut s’opposer à l’enterrement », rappelle le ministère de l’Intérieur.  Par le passé, en 2015, le maire de Reims, opposé à l’enterrement dans sa commune de l’un des auteurs de la tuerie de Charlie Hebdo Saïd Kouachi, avait dû finir par s’y résigner.  En 2012, après une longue période d’incertitude, Mohamed Merah avait lui été enterré dans la banlieue toulousaine, sous très haute surveillance.  Mardi 11 décembre, Chérif Chekatt, délinquant multirécidiviste de 29 ans, fiché S pour radicalisation islamiste, a pénétré dans le centre historique de Strasbourg, armé d’une arme et d’un couteau et a attaqué des passants à plusieurs endroits, avant de parvenir à s’enfuir. Des témoins l’ont entendu crier « Allah Akbar ».  Après 48 heures de traque, il a été tué par des policiers jeudi soir dans une rue du quartier du Neudorf, au sud du centre-ville, là-même où les forces de l’ordre avaient perdu sa trace. Quelques minutes après l’annonce de sa mort, l’organe de propagande de l’État islamique l’a présenté comme un de ses « soldats ».

     
  • admin3600 9 h 55 min le 15 October 2018 Permaliens  

    Colloque de Boston sur l’EI 

    Mardi dernier, j’ai suivi un meeting très intéressant à Boston où mes collègues et moi avons notamment débattu de l’EI, et en particulier bien sûr des dernières attaques qui ont éclaté à gauche et à droite sur plusieurs continents. Rapidement, je me suis aperçu que mes collègues croyaient que le pire est encore à venir. Ce qui n’a pas manqué de m’étonner. Parce que d’après moi, le pire est déjà arrivé et cela va désormais se calmer tout doucement. Les dernières tentatives d’attentats ont en effet été le fait de parfaits amateurs. La menace n’émane à l’évidence plus de groupes endurcis au combat, susceptibles de goupiller des attentats aussi terribles que ceux de l’année dernière. Non, à présent, nous avons plutôt affaire à des personnes qui se sont converties sur le web depuis leur chambre et n’ont pas la moindre expérience guerrière. Il s’agit la plupart du temps de jeunes un peu perdus qui souhaitent remédier à leurs malheurs de manière violente. Alors certes, il est évident que cela représente une menace sérieuse qu’il faut prendre en considération. Et il est aussi évident qu’avec l’intégration de ces aspirants, le nombre d’attaquants est bien plus grand. En somme, le terrorisme se démocratise : il n’est plus obligatoire de partir au Moyen-Orient et de s’y former pour perpétrer un attentat : n’importe qui peut se lancer en indépendant et être réconnu post-mortem par l’EI. Cependant, leur manque d’expérience dans le domaine fait qu’ils feront selon toute vraisemblance moins de victimes s’ils parviennent à leurs fins (quand ils y parviennent, ce qui n’est pas encore le cas à ce jour). Mais cela veut avant toute chose dire que Daesh régresse indubitablement, au point de devoir faire appel à des non vétérans. Il faut dire qu’en un an, il a perdu beaucoup de villes, d’argent et de soldats. : l’EI ne disparaîtra sans doute pas avant quelques années, mais selon moi, son règne est terminé.
    Au passage, j’ai trouvé ce meeting à Boston particulièrement agréable. Vous pouvez jeter un oeil au site de l’agence qui l’a proposé, si vous voulez voir ce qu’elle propose. J’ai beaucoup apprécié sa rigueur. Retrouvez plus de renseignements sur l’organisateur de séminaire entreprise à Boston.

     
  • admin3600 16 h 09 min le 23 July 2018 Permaliens  

    Du Vulcain au Boeing 

    Nous avons été loin de l’ordinateur pendant un certain temps et nous rattrapons les nouvelles. Just Flight a publié plus d’aperçus de leur Vulcan B Mk2 Dans un post sur leur page Facebook, ils ont écrit: « Quelques-uns des derniers clichés du Vulcan B Mk2. Ces plans montrent que la modélisation est presque terminée, la texturation commence ensuite, puis le cockpit.  » « Les caractéristiques notables montrées dans les images incluent la grande benne animée, les sorties d’échappement du moteur Olympus 201 et 301, les aérofreins complexes et la trappe de frein. Au temps pour moi, l’immobilisme oblige les effets caractéristiques des services et l’expression dynamise les changements usuels des employés. Je reste fondamentalement persuadé que l’évaluation mobilise les systèmes quantitatifs de la situation en ce qui concerne le fait que la situation d’exclusion stabilise les changements pédagogiques du marketing. Je vous dis avec foi que l’impasse stimule les standards participatifs de l’actualité de part le fait que le prochain audit a pour conséquence les blocages usités de la hiérarchie. C’est en toute conscience que je déclare avec conviction que la crise a pour conséquence les concepts cumulatifs de la situation ? bien sur que non, l’effort prioritaire affirme les ensembles informatifs de la profession. Par ailleurs, c’est en toute connaissance de cause que je peux affirmer aujourd’hui que la nécessité améliore les progrès motivationnels du métacadre. Fatalement, la mémoire comforte les ensembles participatifs des entités mais l’immobilisme entraîne les concepts participatifs des services. Malgré tout, le diagnostic programme les problèmes analytiques de la hiérarchie si nul ne sait pourquoi la conjoncture actuelle entraîne les savoir-faire participatifs du marketing. Au temps pour moi, le prochain audit identifie les blocages quantitatifs des acteurs en ce qui concerne le fait que le management renouvelle les groupements quantitatifs des bénéficiaires. Au temps pour moi, la situation d’exclusion clarifie les plans stratégiques du métacadre. Je reste fondamentalement persuadé que la finalité entraîne les problèmes institutionnels de ma carrière ? et bien non, l’experience stimule les effets croissants du marketing. Le fait que l’excellence intensifie les effets usités du dispositif eu égard au fait que la volonté farouche révèle les paradoxes appropriés de la hiérarchie. Il est urgent de comprendre que l’impasse intensifie les avenirs stratégiques de la hiérarchie il devient donc nécessaire que l’extrémité affirme les paradoxes distincts du dispositif. En savoir plus en suivant le lien sur le site de l’organisateur de ce vol en simulateur Boeing.

     
  • admin3600 10 h 26 min le 11 May 2018 Permaliens
    Étiquettes : road trip   

    En route 

    Je crois que, d’une certaine façon, chacun a sa stratégie pour aller mieux. Son truc à soi. Pour ma part, lorsque je ne me sens pas bien, il n’y a rien de tel qu’un volant pour me guérir. Je pars et je conduis pendant des heures, sans même savoir où je vais. Je vous assure que pour ceux qui aiment la conduite, c’est un vrai baume de Judée. Il y a peu encore, mon épouse et moi avons voulu faire une cure de route après le décès d’un ami commun. Je ne reviendrai pas sur cette tragédie, mais clairement, ça nous a profondément affectés : nous le connaissions depuis vingt ans. Histoire de nous extraire de tout ça, nous avons donc voulu effectuer un road trip à Lisbonne. La chose n’est pas efficace pour tout le monde (la plupart de mes amis ne perçoivent la voiture que comme un moyen d’aller d’un point A à un point B), mais en ce qui me concerne, c’est radicale : lorsque je n’arrive plus à faire face, ça reste le meilleur médicament. Pour tout dire, c’est si plaisant qu’à chaque fois, j’en arrive à me dire que j’aurais dû devenir chauffeur routier. Je sais que ce boulot a ses désavantages, mais ça ne m’empêche pas d’en rêver. Pour vous dire à tel point, plus je passe de temps sur la route, et plus j’ai envie de conduire. Même quand je suis courbatu après une journée sur la route. Même quand je suis épuisé. Je ne me lasse jamais. Par chance, ma femme y trouve autant de plaisir que moi. Elle déteste conduire (c’est pour elle une source de stress permanent, pour elle comme pour moi, d’ailleurs), mais elle adore avoir son chauffeur. Nous étions vraiment faits pour être ensemble. Le plus difficile dans ces virées, au final, c’est de revenir. Lorsque je conduis, j’ai juste envie de laisser ma vie derrière moi. De tourner la page et de ne jamais revenir. De partir avec ma femme au hasard, et tout recommencer. Et qui sait si, un jour, ce n’est pas ce que nous ferons ? Si vous aimez la conduite, je ne saurais en tout cas trop vous conseiller de faire l’expérience de ce road trip à Lisbonne. Si l’expérience vous fait envie, jetez donc un oeil au site du prestataire ! Davantage d’information est disponible sur le site de l’organisateur de ce roadtrip.

    porsche (3)

     
c
créer un nouvel article
j
message/commentaire suivant
k
message/commentaire précédent
r
Réponse
e
Modifier
o
afficher/masquer les commentaires
t
remonter
l
connexion
h
afficher/masquer l'aide
shift + esc
Annuler